• Une nouvelle énigme ( dernière aide )

     

     

    Une nouvelle énigme ( dernière aide )

     

    Parce qu'il faut aussi qu'on en finisse ici !

    Donc c'est l’histoire d'une pauvre femme qui doit supporter

    toute le famille de son homme !

    Elle fait l'inventaire de se qu'elle doit entretenir !

    E pourtant t il lui brise son corazon !

    Si vous ne trouvez pas je vous donnerai la solution 

     

    « Communication !Elle est bientôt terminée ton histoire ? »

  • Commentaires

    1
    Symphonie et Isis
    Mardi 19 Décembre 2017 à 12:49

    Et voilà que tu parles espagnol ? Corazon !!!

    Carmen ??? Je dis ça, mais je dis rien ! lol

    2
    chadappart
    Mardi 19 Décembre 2017 à 13:26
    Pépito mi corazone
    Je blague mais c'est une chanson ???
    3
    Mardi 19 Décembre 2017 à 13:28

    La tantina de Burgos par Annie Cordy

    Ça n'est pas une histoire parisienne
    Tango, tango, tanta tatamitaine
    C'est l'histoire d'une trahison
    Que ça m'a brisé mi corazon
    Donezan très beau gosse de l'Argentine
    Qui possédait une voix cristalline
    Avec aussi la moustache agressive
    Avec en plus une famille excessive
    Le padre, la madre et douze chiquitinas
    Grand-padre, grand-madre, oune armée des cousinas
    Moi seule, travailla pour que fasse la noce
    Avec leurs jolis gosses
    Et la tantina de Burgos
    Olé !

    Nous vivions dans un ranch à dix ou douze
    Oui, mais lui il n'aimait pas la cambrousse
    Z'avais beau jouer du bandonéon
    Ça manquait d'éclairage au néon
    Un beau zour il quitta le domicile
    Emportant mes derniers billets de mille
    En me disant... que z'avais de la veine
    Car il laissait pour consoler ma peine
    Le padre, la madre et douze chiquitinas
    Grand-padre, grand-madre et l'armada des cousinas
    Son oncle, sa tante venus de Saragosse
    Avec leurs quatre gosses
    Et la tantina de Burgos
    Olé !

    Tango, tango, tanta tatamitaine
    Yé pleurais, ma yé pleurais comme une baleine
    Que ça trempait mon bandonéon
    Ça mouillait toutes les partitions
    Mais l'amour m'a ramené l'infidèle
    Oui, mais pas tout seul, il traînait une ribambelle
    Des muchachos qu'il avait eus en ville
    On s'est retrouvé complet à domicile
    Le padre, la madre et douze chiquitinas
    La grand-padre, la grand-madre et l'armada des cousinas
    Y avait l'oncle et la tante et...
    Non, non, mais j'oublie quelque chose
    Ma, qu'est-ce que c'est ?
    On y va, on y va, on y va

    Y avait le padre, la madre et les douze chiquitinas
    Grand-padre, grand-madre et l'armada des cousinas
    Y avait son oncle, sa tante venus de Saragosse
    Ah ! Y avait les quatre gosses
    Et la tantina de Burgos
    Gring Gring

      • chadappart
        Mardi 19 Décembre 2017 à 13:35
        Je pense que l'énigme est trouvée ???
        Bien vu si c'est cela.
      • Mardi 19 Décembre 2017 à 15:20

        Bravo Zoé, je me  doutais que tu connaissais 

    4
    Mardi 19 Décembre 2017 à 13:56

    Bien vu zoé mais je ne connaissais pas 

    5
    Mardi 19 Décembre 2017 à 15:20

    J'aurais dû y penser plus vite car moi je la connais bien, avant Annie Cordy,  elle faisait partie aussi du répertoire de Henri Genès que mon papa chantait . il y avait aussi "le facteur de Santa Cruz" et "La caissière du grand café" ( elle est belle , elle est mignonne, c'est une bien jolie personne....) Ah la la , il faut écouter ça , toute une époque!

    6
    Symphonie et Isis
    Mardi 19 Décembre 2017 à 17:04

    Bravo Zoé, je ne connaissais pas !

    Bisous, câlins

    7
    Mardi 19 Décembre 2017 à 20:03

    Je ne connais pas cette chanson. Bravo Zoé !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :