• Traduction !

     Traduction !

     

     

      Traduction !

     

    On va essayer de traduire la lettre de la Bruxelloise !

    J'ai bien dit essayer hein !

     

    Une bruxelloise m'a écrit:
    « Hier je suis sortie de chez mes parents parce que j’avais oublié un brol truc dans mon kot. chambre Mais comme une klette idiote  je n’avais pas vu qu’il drachait. pleuvait fort  Il faisait même cru. humide  D’habitude je mets ma pinemouche mon bonnet  mais alors il fait vite douf,étouffant et mes crolles  boucles sont kaput.défaites

    Ma mère occupée à nettoyer le tapis plain la moquette  devant le feu ouvert m’avait dit de passer aussi chez le charcutier.
    Je n’aime pas ce peï, type  mais son ket fils  a un boentje un penchant  pour moi. Il est un peu stoeffer, vantard  mais je m’en fous de ce zievereer.bavardCe tich peut raconter toutes les klûtes bêtises qu’il veut, ça ne changera rien.

    Bon, en passant par la drève, je m’arrête d’abord au café, j’avais envie après un cécémel. Un copain à moi était juste en train de remettre une drache tournée  à toute la bande, fieu. Très courant dans le langage bruxellois. On l’utilise en s’adressant familièrement à un homme, à un garçon. Ex. : Alleï, fieu, dis ! 
    Et pour ne pas qu’ils zwanzent se moquent de moi après moi, je suis restée.
    Je ne peux pas dire qu’en sortant j’étais krimineilscheilzat  très saoule parce que je sais là-contre, je supporte  mais j’avais quand même une bonne douffe.cuite.
    Pas autant que le pauvre sukkeleir malheureux qui marchait schief de traversdevant moi : un zinneke batard lui a couru dans les guibolles, il a fait un cumulet,une culbute a perdu une slache, pantoufle et klett’ vlan Mariette, il a renversé une meï femme qui est tombée sur son pèt’  derrière  et on voyait tout son cinema. Ils sont repartis comme deux qui wighel-waghel.qui tanguent 

    Bon, j’arrive en vue de la charcuterie, mais je m’arrête d’abord au bollewinkel magasin de bonbons  du coin pour avoir des boules sûres.acides  Puis au boulanger pour acheter des pistolets,petits pains des couques viennoiseries  et du bodding.intraduisible pour moi  Et j’ai hésité avec un cramique ,pain aux raisins  mais fourt’.zut 
    Chez le charcutier, il me dit : « Ecoute, maske, j’ai plus de tête pressée, mais j’ai du kip-kap ».genre de tête pressée sûre 
    Je prends aussi un pain français une  baguette  avec de l’américain steak haché   et de l’andalouse et un ravier de plattekeis    tout près, fromage blanc préparé   et je rentre chez moi.

    Ma mère, sans sa loque à reloqueter, serpillière  mais avec un essuie d’une main et une raclette de l’autre faisait blinquer briller ses carreaux, mais elle était contente que j’avais rien oublié, alors elle m’a donné une baise un baiser et même une dringuelle. »un pourboire 

    Si vous avez tout compris, vous pouvez venir à Bruxelles sans crainte. Sinon, venez-y quand même, les Bruxellois feront un effort !

        

    « Puisque ce sont les vacances ...Qui est-ce ? »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 15 Août à 10:33

    ah ben chat va mieux

    2
    Symphonie et Isis
    Mercredi 15 Août à 10:57

    Oui, cette fois on a mieux compris !

    Merci pour la traduction.

    Très belle journée et belle fête de l'Assomption

    Bisous, papounes, câlins

    3
    Mercredi 15 Août à 13:38

    Merci pour la traduction !!!

    C'est plus clair !

    Biz

    4
    chadappart
    Mercredi 15 Août à 20:00
    C'est plus simple avec la traduction.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :